1500 Ethiopiens entrent au Soudan après la reprise des affrontements dans la province d’Amhara

(SMC)

Le nombre de réfugiés éthiopiens fuyant la reprise du conflit armé ethnique entre nationalités éthiopiennes dans la région d’Amhara, à la frontière de Gedaref, a atteint 1 500 réfugiés, confrontés à des conditions humanitaires complexes, en particulier des femmes et des enfants.

Le gouvernement soudanais a annoncé mercredi la poursuite de l’assistance alimentaire et il a également appelé les organisations internationales et nationales à intervenir et à aider le nombre croissant de réfugiés.

Vendredi dernier, un citoyen soudanais a été tué à l’intérieur de la frontière soudanaise, à la suite de nouveaux affrontements tribaux entre les composantes de la région éthiopienne d’Amhara.