-SMC-

Le ministre des Affaires étrangères Ibrahim Ghandour a confirmé mercredi le souci du gouvernement de réaliser la paix et la stabilité au pays. Ghandour et Envoyé spécial des Nations Unies au Soudan Nicholas Hessom ont discuté les possibilités de relancer le processus de négociation avec les parties s’abstenant.

M. Gendor a informé l’envoyé des Nations Unies sur le décret présidentiel visant à prolonger le cessez-le-feu publié par le président Omar al-Bashir il y a quelques jours dans le cadre de la paix et de la réconciliation nationale.Ghandour a souligné que la résolution confirme le souci du gouvernement pour la réalisation d’une paix durable.

L’envoyé du Secrétaire général des Nations Unies, Nicholas Hessom, a informé M.Ghandour sur les efforts déployés par son bureau pour revitaliser le processus de paix. Il a indiqué qu’ils étaient en contact avec ceux qui n’avaient pas encore rejoint le processus de paix afin de les amener à une nouvelle série de négociations, dans l’espoir de parvenir à un accord global pour mettre fin aux hostilités.