“Le Tour du Soudan” et la passion du cyclisme

Avec une course de 104 km célébrant le Tour de France à Khartoum, la capitale, les Soudanaises et les Soudanais s’adonnent à leur passion : le cyclisme.

Le cyclisme au Soudan est considéré par beaucoup comme une activité pour les enfants, mais non comme un sport d’adultes.

Mais un groupe des cyclistes amateurs soudanais conteste ces perceptions.

Les membres du groupe ont organisé leur propre version du Tour de France pour montrer les avantages du cyclisme et briser les stéréotypes.

Amateur cycliste, Fatima ElGabani espère voir les choses changer notamment pour les femmes
Image captionAmateur cycliste, Fatima ElGabani espère voir les choses changer notamment pour les femmes

“Ça me permet de me sentir libre. C’est littéralement comme si j’étais un oiseau, avec des pneus à la place des ailes,” estime Fatima ElGabani, amateur cycliste.

C’est ‘Le Tour de Soudan’.

Une course de 104 km à travers Khartoum, la capitale.

Alsanosi Ahmed
Image captionAlsanosi Ahmed, cysliste amateur

Mais pour les amateurs tels que Alsanosi Ahmed, ce n’est pas seulement une compétition.

“Parfois, les gens nous voient comme des enfants. Ceux sont les enfants qui font du vélo, pas les adultes. Mais quand ils viennent essayer nos vélos, ils ressentent la même chose que nous quand on est sur la route et qu’on pédale”.

Les femmes cyclistes ont dû faire face à de la résistance.

C’est le cas notamment de Fatima El Gabani qui espère voir les choses changer.

Les femmes cyclistes ont dû faire face à de la résistance
Image captionLes femmes cyclistes ont dû faire face à de la résistance au Soudan

“Parfois, les gens n’apprécient pas vraiment une femme sur un vélo, pour des raisons culturelles étranges. Mais je pense que les choses commencent à changer”.

Cet événement célébrant le Tour de France à permis aux Soudanaises et aux Soudanais de s’adonner à leur passion et de la partager avec le monde entier.

Alsanosi Ahmed considère que “le Soudan est un pays paisible. Le Soudan a un autre côté. Le Soudan est vert et les gens aiment faire du vélo. Nous partageons donc la même culture et la même passion que vous”.

bbc