Al Béchir: Le dialogue est un projet d’établir un État démocratique moderne

Maréchal Omer Al Béchir Président de la République, a déclaré que le dialogue national, qui a poursuivi ses activités pendant plus d’un an est un projet de construction d’un Etat démocratique dominé par la sécurité, la paix et la stabilité, et en tire toutes ses ressources et énergies pour provoquer un énorme boom de développement dans le pays.
Bachir a souligné lors de la séance d’ouverture de la quatrième session de la législature nationale “du Parlement et du Conseil des Etats”, le  lundi, que le projet de dialogue national dans lequel on trouve les forces politiques nationales et les organisations de la société civile.
Il a souligné que les réunions du dialogue national  a marquées par, la transparence et l’objectivité, et a préparé un certain nombre de documents de travail, et des dizaines de sujets, qui sont sortis par des recommandations  ont  déterminé le cadre général pour l’avenir du Soudan.

Al-Béchir a réitéré le souci de son gouvernement à mettre l’accent sur la participation de tous les citoyens, en disant que les portes du dialogue restent ouvertes pour chacun qui cherche à parvenir la sécurité et la stabilité du Soudan.
Et accueilli tous ceux qui veut se joindre à l’échelle nationale(Wathba), et de prendre part au dialogue sur la constitution et la réforme de la vie politique, afin de construire une fondation de l’Etat soudanais.
Béchir a déclaré que l’état est sérieux dans la mise en œuvre du programme de réforme comme une troisième route pour le projet de( Wathba)  ,
Il a souligné que plusieurs ministères ont fait des progrès dans  la transition vers le gouvernement électronique pour faciliter la performance de l’entreprise et les transactions du citoyen, et il y a  environ 24 d’entre eux pour la première fois un programme de qualité et de distinction.

 

Politique extérieure
En ce qui concerne la politique étrangère, a déclaré al- Béchir que la politique du Soudan sur la base des principes de maintien de la souveraineté du pays et la sécurité nationale et de parvenir à la paix et à attirer des capitaux d’investissement étranger dans le développement,  Il a expliqué que le Soudan cherche à travers ces principes pour atteindre les intérêts nationaux supérieurs, soulignant que le pays a connu au cours des derniers mois est une grande évolution dans les relations entre le Soudan   et les pays arabes, et en particulier dans le Golfe, Ce qui a contribué à la signature d’une accord de la sécurité alimentaire.
Il a souligné la participation du Soudan dans une tempête d’Alhazm pour soutenir l’autorité légitime au Yémen, une alliance avec l’Arabie Saoudite et les forces des Émirats arabes unis.
Il a dit que le Soudan a participé à plusieurs comités de consultation politique avec un certain nombre de pays européens ont contribué à la suppression d’un grand nombre d’obstacles à la normalisation des relations entre ces pays et le Soudan.
Il a noté que la poursuite des négociations avec l’administration américaine, exprimant l’espoir que ces efforts soient couronnés de succès et rétablir des relations normales.
Il a ajouté  que l’amélioration du niveau de la coopération bilatérale avec la Chine au niveau de partenariat stratégique.