Bundesliga: le Bayern Munich humilie le Borussia Dortmund

Le duel au sommet du championnat d’Allemagne a vu les Bavarois s’imposer largement face au désormais ex-leader, le Borussia Dortmund, ce samedi 6 avril (5-0). Le BVB a pris l’eau en l’espace de 30 minutes. Avec cette victoire sans appel, le Bayern Munich a peut-être fait un pas décisif vers le titre.

C’était le « Klassiker », le fameux match entre les deux clubs allemands les plus importants, à savoir le Bayern Munich et le Borussia Dortmund. C’était d’ailleurs la 100e fois que les deux géants se faisaient face en Bundesliga. Et ce FCB-BVB disputé à l’Allianz-Arena ce samedi 6 avril, dans le cadre de la 28e journée du championnat d’Allemagne, ne manquait pas de piment.

Avant le coup d’envoi, Dortmund occupait la première place avec deux points d’avance sur le champion sortant. Dans cette dernière ligne droite, il n’y a plus que ces deux formations en course pour le titre, et le Bayern savait qu’il devait absolument l’emporter, ou au moins ne pas perdre ; en cas de défaite, le Borussia prendrait cinq longueurs d’avance, soit un avantage conséquent. Alors, dos au mur, les hommes de Niko Kovac ont montré les crocs. Et ça a fait très mal.

Lewandowski passe la barre des 200 buts

Il n’a fallu que dix minutes pour que les supporters bavarois commencent à jubiler. Sur un corner de Thiago Alcantara, Mats Hummels a ouvert le score de la tête. Un ancien de Dortmund qui marque contre Dortmund, voilà une mauvaise histoire que le BVB connaît trop bien. Bis repetita à la 17e minute : Robert Lewandowski a fait le break en profitant d’une erreur du défenseur français Dan-Axel Zagadou. L’attaquant polonais a inscrit là son 200e but en Bundesliga, et son 14e dans le « Klassiker », comme l’illustre Gerd Müller avant lui.

La rencontre a viré à la correction pour le Borussia Dortmund quand Javi Martinez (41e) et Serge Gnabry (43e) ont donné plus d’ampleur au score. Sur son banc, l’entraîneur Lucien Favre avait le visage fermé après ce premier acte terrible. En seconde période, le Bayern, largement dominateur, a maîtrisé son sujet et a fini par ajouter un dernier but, signé Lewandowski (89e).

Nouveau basculement donc en championnat. Avec cette victoire écrasante, le Bayern Munich reprend les commandes avec un point d’avance sur le Borussia Dortmund (64 points contre 63) et une différence de buts bien supérieure (+46 contre +31). Et ce alors qu’il reste six journées à jouer, soit 18 points à distribuer. Les Munichois, qui restent sur six sacres consécutifs, ont leur destin entre les mains. Ce n’est pas plié, mais l’avantage est de leur côté. Eliminés en Ligue des champions, encore en course pour la Coupe d’Allemagne (ils sont en demi-finales), ils sont en position pour glaner un 29e titre en Bundesliga dans l’histoire du club.

 

Par Nicolas Bamba /RFI