Cinq îles Salomon disparaissent à cause de la montée des eaux du Pacifique

La montée des eaux du Pacifique a fait disparaître cinq îles des Salomon, révèle samedi une étude scientifique. Il s’agissait d’îles non habitées, mais porteuses de végétation, et d’une superficie allant jusqu’à cinq hectares.

Cinq îles de l’archipel des Salomon, dans le Pacifique, ont disparu en raison de la montée des eaux et de l’érosion côtière, selon une étude scientifique australienne publiée samedi 7 mai, et six autres sont fortement touchées.

Les cinq îles qui ont totalement disparu étaient non habitées mais porteuses de végétation, d’une superficie allant jusqu’à cinq hectares et que les pêcheurs utilisaient parfois comme escale. “Il ne s’agit pas seulement de petits îlots sablonneux”, a expliqué à l’AFP l’un des scientifiques auteurs de l’étude, Simon Albert.