Des crises internationales : évolution des relations de Khartoum et Juba Kampala aurait un équilibre régional de

Khartoum (smc)
Des rapports de groupes de crises internationales évaluent que l’amélioration des relations du Soudan et au Sud du Soudan et l’Ouganda à assurer un équilibre dans la corne de l’Afrique.
Le rapport du Groupe, publié aujourd’hui lundi à (smc) “qu’un nouvel accord entre les trois États entraînerait un changement fort à l’équilibre complexe des coalitions et d’hostilités”.
Le rapport indique que l’évolution des relations de Khartoum et Juba, Kampala, passera de le conflit à coopérer et que cette évolution versée aux facteurs économiques de ces pays.
Il a appelé le Soudan du sud du Soudan coopèrent de façon sérieuse dans leurs relations bilatérales pour résoudre le conflit entre eux, en particulier dans les régions ou de cette coopération limiterait la compétence des rebelles du secteur du nord et conduira à de nouveaux arrangements concernant la sécurité des frontières.
Le rapport a indiqué que la participation du Soudan à Kampala au niveau des présidents des deux pays dans les efforts de l’IGAD pour régler le conflit dans le Sud du Soudan et de la Convention sont notamment le retrait des forces étrangères et de les restituer à leur pays, y compris les groupes de rebelles soudanais situés au Sud du Soudan.
Le rapport parle aussi de”l’émergence d’un nouveau regroupement, pratique et se transforme en un équilibre régional dans la Corne africaine répond à l’intérêt de Khartoum, Juba, et Kampala,”