Des groupes d’opposition décident de mettre fin à la coordination avec l’Association des professionnels soudanais

 

(SMC)

Les forces et groupes d’opposition ont décidé de mettre un terme à la coordination avec l’Association des professionnels soudanais (APS) et de ne pas signer la prétendue “Déclaration de liberté et de changement” proposée par l’Association des professionnels soudanais à cause des réserves émises à l’égard de nombreux paragraphes.

Les dirigeants dissidents du parti communiste soudanais et du parti démocrate libéral dans les pays de la diaspora  et du groupe pour l’avenir du Soudan, décidé d’arrêter toute forme de coordination avec (l’APS), parce qu’il met en œuvre l’agenda du Parti communiste et marginalise les autres forces de l’opposition.

En janvier, le groupe d’opposition a envoyé une note critiquant le fonctionnement de l’APS et leur coordination avec des forces de l’oppositions, soulignant que leur mobilité politique est complètement isolé du monde extérieur à cause de la position des pays importants et influents auprès du gouvernement.

Dans une autre note, le groupe a exprimé des réserves sur la signature de la «Déclaration de liberté et de changement» et a critiqué (16) paragraphes de celle-ci.