Deuxième sommet sur l’innovation en Afrique – AIS annonce les 50 meilleures innovations pour le salon de l’innovation

 

Le Sommet sur l’innovation en Afrique (AIS) (www.AfricaInnovationSummit.com) a annoncé aujourd’hui que les innovateurs sélectionnés sur tout le continent allaient présenter leurs solutions au forum, qui se tiendra du 6 au 8 juin 2018 à Kigali, au Rwanda, sous le haut patronage de leurs Excellences le Président Paul Kagame et Pedro Pires (ex-président du Cap Vert et lauréat 2011 du prix Mo Ibrahim). L’AIS sert de plateforme pour un dialogue multilatéral et de catalyseur pour la coalition et l’action en vue de construire des écosystèmes d’innovation solides en Afrique. L’AIS 2018 sera axé sur l’innovation en tant qu’outil permettant de résoudre les défis les plus urgents de l’Afrique.

Un aspect important de l’AIS 2018 visera le profilage et le soutien de solutions qui sont déjà des exemples de la manière dont l’Afrique aborde ses défis avec une pensée résolument nouvelle et novatrice. En ce sens, l’« Innovation Track and Exhibition » de l’AIS 2018 fait partie intégrante du Sommet. Le salon présentera des innovations locales sur le continent. Le Dr Olugbenga Adesida, Directeur de l’AIS, a déclaré : « Il est réconfortant de voir tant d’Africains engagés pour essayer de trouver des solutions aux défis urgents auxquels est confronté le continent. Nous avons l’espoir de transformer l’AIS en une plateforme qui soutiendra les innovateurs, affinera les idées et les fera remonter dans toute l’Afrique, ainsi que dans le monde entier. Tout aussi important, nous avons besoin de tous les Africains, en particulier ceux qui ont le pouvoir d’agir, pour s’engager activement dans la création de sociétés mues par l’innovation en Afrique ». Voici certains des innovateurs de l’AIS 2018 :

Pidson Abaho, PedalTap, Ouganda
James Dick, Food Security for Everyone, Afrique du Sud
Victor Shikoli, HYDROIQ, Kenya
Immanuel Hango, Chlorine Production Using Solar Energy, Namibie
Venuste Kubwimana, School Water Kiosks, Rwanda
Emmanuel Noah, BenBen, Ghana
Carlos dos Santos, IGRPWeb 1.0, Cap Vert
Jackline Kemigisa, Parliament Watch Uganda, Ouganda
Chifungu Samazaka, Recyclebot, Zambie
Clement Mokoenene, Vehicle Energy Harvesting System (VEHS), Afrique du Sud
Bryan Mwangi, Pyro-Degrade Waste Management Solutions, Kenya
Simbarashe Mhuriro, Oxygen Energy Commercial Rooftop Solar Solutions, Zimbabwe
Tony Nyagah, Strauss Energy, Kenya
Ahmed Abbas, SunCity, Égypte
Zachary Mbuthia, Prosol Limited, Kenya
Zuko Mandlakazi Senso, Afrique du Sud
James Makumbi, The EpiTent, Ouganda
Joan Nalubega, Union-Ganics (Uganics), Ouganda
Dougbeh-Chris Nyan, The Nyan-Test, Liberia
Atef Ali, Sign Heroes, Égypte

Pour accéder à la liste de tous les innovateurs, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous

www.AfricaInnovationSummit.com/exhibitors

Les candidatures sont acceptées dans l’une de ces trois catégories : phase de conception, prêt à commercialiser (produit minimal viable) ou prêt à grand échelle. Ces candidatures concernent essentiellement les innovateurs qui s’attaquent aux défis dans l’eau et l’assainissement, la sécurité alimentaire et l’agriculture, la santé, la gouvernance et l’énergie. Plus de 600 candidatures d’innovation ont été reçues de 44 pays africains, y compris le Maroc, la Tunisie, le Mali, la Gambie, l’Égypte, la Somalie, le Soudan, le Tchad, le Congo, les Comores, le Mozambique, le Lesotho et la Namibie, pour n’en nommer que quelques-uns. La majorité des candidatures a été déposée par le Kenya, le Nigeria, l’Afrique du Sud, l’Ouganda, le Ghana et la Tanzanie.

L’AIS a développé un partenariat avec Enterpriseroom, un cabinet de conseil en transformation spécialisé dans le lancement, le soutien et le développement d’entreprises pour propulser le processus d’approvisionnement et de sélection. Tracey Webster, PDG d’Enterpriseroom, a déclaré : « Le processus d’évaluation était extrêmement complet. Nous remercions pour son précieux soutien le panel de 25 experts africains de premier plan, issus de tous les secteurs et de toutes les régions, qui ont servi d’évaluateurs dans le processus d’examen. Nous avons fait appel à des experts du secteur francophone pour l’examen des pays francophones, afin de garantir que chaque candidature reçue ait une chance égale dans le processus ». D’autres parrains essentiels du sommet et des pistes d’innovation incluent le Gouvernement du Rwanda, le Gouvernement du Cap Vert, l’Union européenne, le Luxembourg, la Banque de développement africaine, la Banque de développement de l’Afrique du Sud, l’agence NEPAD, le Programme des Nations Unies pour le Développement et Accenture.