Efforts pour ouvrir des routes transfrontalières entre le Soudan et le Tchad

SMC-

Les discussions conjointes entre le ministre des Transports, des routes et des ponts, Makkawi Mohamed Awad et son homologue tchadien, ont débuté dimanche pour donner suite aux ententes existantes entre les deux pays dans le cadre du projet de reconnexion du chemin de fer et des routes et L’ouverture des routes frontalières entre les deux pays.

Il est à noter que le Tchad a transporté ses importations et ses exportations vers les ports du Cameroun et du Nigéria sur l’océan Atlantique pour les conditions de sécurité dans la région, en particulier les activités de Boko Haram et leur guerre ouverte là et dirigée vers l’est par le port de Port Sudan .

M.Awad a déclaré dans un communiqué de presse après la séance de discussion que le gouvernement du Soudan intérêt du projet de renouer les chemins de fer et les routes, et l’ouverture de la frontière entre les deux pays.

Il a souligné la nécessité de poursuivre les efforts visant à convaincre les financiers et à préparer des études et à mettre en place des comités techniques à cet effet, invitant la partie tchadienne à profiter des avantages géographiques et économiques offerts par le port soudanais pour le transport des marchandises tchadiennes.

Fourniture d’installations

Il a souligné l’engagement de son ministère à fournir tous les moyens nécessaires pour atteindre les intérêts et le bien-être des peuples des deux pays, notant que les relations entre le Soudan et le Tchad se développent considérablement dans de nombreux domaines, renforcées par le désir des deux peuples.

“Les pourparlers s’inscrivent dans le cadre des efforts des deux parties pour activer les accords et les protocoles d’accord signés entre les deux parties dans divers domaines du transport maritime, aérien et terrestre, dans l’intérêt des deux pays frères”.

Le sous-secrétaire du ministère des Transports, Ibrahim Fadul Abdullah, a déclaré que les discussions ont porté sur l’activation de mémorandums d’accord dans différents domaines du transport, afin de tirer profit des caractéristiques géographiques du Soudan dans le domaine des ports et du commerce de transit pour le transport des biens du Tchad.

M.Abdullah a expliqué que la partie soudanaise a respecté ses engagements pour identifier toutes les zones accordées au Tchad à Port Soudan.

Khartoum et N’Djamena ont signé des accords visant à relier les deux pays par chemin de fer et à faciliter la circulation des échanges, ainsi que la construction d’autoroutes pour assurer le commerce