États-Unis : une parlementaire d’origine somalienne victime d’une agression raciste dans un taxi

 

 

Son élection il y a un mois à peine à la Chambre des représentants du Minnesota était une première aux États-Unis. Ilhan Omar, musulmane pratiquante d’origine somalienne, a été victime mardi soir d’une agression raciste à Washington

 

« Je n’ai jamais subi de menaces aussi haineuses, insultantes, islamophobes et sexistes », a déclaré Ilhan Omar sur son compte Facebook, profondément choquée par l’attitude du chauffeur de taxi qui l’a raccompagnée à son hôtel mardi soir après qu’elle a été reçue l’après-midi à la Maison Blanche.

Le chauffeur de taxi l’a accusée d’appartenir au groupe terroriste État islamique (EI) et l’a menacée de lui ôter son hijab, explique la jeune femme de confession musulmane, qui à 33 ans vient tout juste d’être élue à la Chambre des représentants du Minnesota (nord). De peur que l’accrochage ne dégénère, elle raconte s’être précipitée en dehors du taxi, sans donner plus de détails.

« Je suis toujours choquée par cet incident et je n’arrive pas à comprendre comment des personnes osent ainsi afficher leur haine envers les musulmans », confie Ilhan Omar, qui conclut en disant prier « pour tous ceux qui abritent la haine dans leur cœur ».

Du camp de réfugiés à la Chambre des représentants

Son élection dans le Minnesota, où vivent près d’un tiers des Somaliens installés sur le territoire américain, représente une première aux États-Unis.

Musulmane pratiquante, arrivé dans le pays à l’âge de onze ans, Ilhan Omar a vécu quatre ans dans un camp de réfugiés au Kenya. Elle fera sa première rentrée politique à la Chambre des représentants du Minnesota le 3 janvier prochain.

http://www.jeuneafrique.com/382128/societe/etats-unis-parlementaire-dorigine-somalienne-victime-dune-agression-raciste-taxi/