« FISNUA » renforce les mesures de sécurité à fin de limiter les crimes à Abyei

 

La Force intérimaire de sécurité des Nations Unies à Abyei (FISNUA) a annoncé de renforcer les mesures à fin de sécuriser Abyei  et protéger ses civils.

FISNUA a condamné (dans un communiqué) mercredi, que des attaques perpétrées par des groupes armés non identifiés dans la zone frontalière contestée entre les deux pays, tuant et blessant des civils.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a mis en place conformément à la résolution de l’ONU Juin 2011, une mission «FISNUA», une force militaire qui comprend 4.200 militaires et 50 officiers de police, augmenté en 29 mai 2013, à  5326 personnes.