Ghandour: La question de Halaib doit être résolue par le dialogue ou l’arbitrage

“Quiconque voit les intérêts du Soudan et les intérêts de l’Egypte s’assure que cette relation doit être prise en charge pour tous”

Le ministre des Affaires étrangères Ibrahim Ghandour a déclaré que la question du triangle d’Halaib resterait une question fondamentale pour le lancement des relations bilatérales avec l’Egypte. “Nous disons aux frères en Egypte, cette question doit être résolue par le dialogue ou par l’arbitrage international”.

“Ceux qui considèrent les intérêts du Soudan et de l’Egypte s’assurent que cette relation doit être prise en charge pour tous”. “Forte l’Egypte ne sera que dans un Soudan fort, fort du Soudan ne sera qu’en Egypte forte”, mais cela ne signifie pas que nous laissons nos droits et nous les suivons légalement avec le Conseil de Sécurité de l’ONU et les Nations Unies.