Hfter et les mercenaires .. Au-delà des photos de souvenir?

 

par: Rania Alamin – SMC-

Une autre fois, le major-général retraité Khalifa Haftar a présenté  aux mouvements mercenaires du Darfour et les tribus rebelles un soutien financier, en prenant avec eux  des photos souvenir, ce qui a mis en colère les tribus libyennes.

Ce qui a été interprété comme un gaspillage d’argent du peuple libyen,  toujours Hfter accuse le Soudan de soutenir les groupes terroristes en Libye pour couvrir son soutien aux mouvements rebelles.

Il semble que Hfter et ses aides ne veulent pas que le Soudan être en sécurité et stabilité Surtout après que le Président du Conseil et de la paix et de sécurité a reconnu lors de sa récente visite au Soudan, l’amélioration des conditions dans les États du Darfour, en confiemant que le Conseil est avec le Soudan et ses efforts pour apporter la paix et la stabilité, ce qui a poussé Hfter et ses hommes de main de continuer à cibler le Soudan à travers Darfour, l’attaque simultanée de la Libye et le Soudan du Sud contre le Nord et à l’est du Darfour, n’est pas  loi de l’esprit .

L’analyste politique libyen Walid Irtemh décrit les mesures d’escalade déployée par Hfter envers le Soudan, comme une tentative du Caire pour atténuer la pression après que le Soudan a donné des preuves concrètes à la communauté internationale démontrent l’implication du régime égyptien dans le soutien des rebelles du Darfour avec des armes.

Le Soutien de Hfter aux mercenaires du Darfour exige une décision stratégique claire par le gouvernement soudanais en coordination avec les pays voisins, en particulier le Caire en raison de la  relation étroite entre le régime égyptien et le major général Hfter, et il semble que l’accord entre le Soudan et l’Egypte sur la nécessité d’arrêter le soutien des mouvements rebelles soudanais en Libye au cours de la récente visite du ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Shukri à Khartoum est en vain .

L’attitude du Soudan envers les pratiques Hfter et ses associés a été caractérisée par la retenue malgré le soutien que il lui  présent aux mouvements rebelles darfouriens.

Le ministère soudanais des Affaires étrangères est resté vive à travers toutes les plateformes internationales pour mettre en évidence le souci du Soudan sur l’unité de la Libye et la présence d’un gouvernement libyen fort qui peut contrôler l’ensemble de l’Etat libyen