Khartoum et Londres discutent l’exemption des dettes et la coopération conjointe

Khartoum

 

A eu lieu au ministère des Affaires étrangères, mardi, session des pourparlers soudanais britanniques, présidé par les sous-secrétaires de deux pays, la session a discuté l’exemption de la dette et de la coopération, ainsi que la paix dans l’Etat du Soudan du Sud, les questions du terrorisme et l’immigration clandestine.

La partie soudanaise présidée, le sous-secrétaire du  ministre des Affaires étrangères, l’Ambassadeur Abdul Ghani  Naeem, La partie britannique présidé par  le sous-secrétaire du Ministère des affaires étrangères britannique, Simon McDonald.

Naeem dit dans une déclaration  que la visite de la délégation britannique intervient dans le contexte des résultats du dialogue stratégique entre le Soudan et la Grande-Bretagne, qui a tenu sa deuxième ronde  en Octobre dernier à Londres, et nous nous réjouissons à la tenue de la troisième ronde, qui sera à Khartoum.

Pour sa part, le sous-secrétaire britannique, MacDonald,  a dit c’est sa première visite au Soudan, bien que les pourparlers ont été fructueux dans le cadre du dialogue stratégique tenue Octobre dernier à Londres, et le prochain ronde se tiendra Mars prochain à Khartoum.

La Délégation britannique dirigée par le Secrétaire permanent du Ministère des Affaires étrangères britannique, le sous-secrétaire permanent du ministère du Développement International, Marc Lecoq, a visité la ville de Nyala, capitale du Sud-Darfour, où il a supervisé le lancement du projet de l’aide financière dans le camp, “Atass”, a également rencontré le ministre soudanais des Affaires étrangères, Ibrahim Ghandour, et un certain nombre de responsables.

Il est à noter que cette visite par des hauts fonctionnaires britanniques est la troisième depuis le début du dialogue stratégique entre le Soudan et le Royaume-Uni en Mars 2011,