La 5ème édition du Concours continental de dissertation sur la normalisation lancée

Placée sous le thème : «Le rôle de l’infrastructure qualité et de la normalisation dans la facilitation du commerce et du développement durable dans le cadre de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC)», la 5ème édition du Concours continental de dissertation sur la normalisation est lancée à travers le continent.

Peuvent participer à cette épreuve intellectuelle organisée par l’Organisation africaine de normalisation (ARSO ou ORAN) et l’Agence des normes et de la qualité (ANOR) du Cameroun, les étudiants des universités et grandes écoles camerounaises âgés de moins de 35 ans.

D’après le communiqué de l’ANOR, les dossiers des 5 meilleurs Camerounais retenus seront transmis l’ARSO pour entrer dans la compétition au niveau international.

Et en juin 2018 à Khartoum (Soudan), le vainqueur sera invité lors de la 24ème Assemblée Générale de l’ARSO, pour recevoir une prime d’environ 500 000 Fcfa soit 1000 dollars.

La date limite de recevabilité des dossiers à l’ANOR en vue de la présélection nationale est fixée au 16 février 2018 à 15h 30.

Pour mémoire, dans le domaine industriel, il faut entendre par Normalisation le processus qui permet d’élaborer une norme à partir des usages et des meilleures pratiques. A cet effet, l’ORAN a été créée en janvier 1977 à Accra (Ghana).

 

 

mediaterre.org