La révélation des Camps d’entraînement pour les JEM au sud de la Libye

Agences (smc)
Les universitaires libyens ont décrit la situation dans le sud de la Libye comme une bombe à retardement, soulignant que les militants non-libyens qui ont été mis en place pour des camps d’entraînement dans le sud constitueraient une menace pour la Libye et les pays voisins.

Dans un rapport sur le Site “Non-Post” l’analyste politique libyen , Senusi Ismail a déclaré que le Mouvement Soudanais pour la Justice et l’Egalité tente de déstabiliser le Soudan à partir de leurs camps dans le sud de la Libye.

Le ministère des Affaires étrangères du gouvernement libyen a souligné que les mouvements d’opposition africains ont profité des conditions difficiles de sécurité au sud libyen et ont commencé à construire des camps d’entraînement dans la région, ce qui constitue une violation flagrante de la souveraineté libyenne.

L’Associated Press des États-Unis a rapporté en juillet 2017 que l’absence de contrôles aux frontières permettait aux soldats de la milice qui combattent contre le gouvernement soudanais d’établir des camps en Libye.