La Russie a reconnu le conseil militaire soudanais

PressTV

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, a annoncé le mardi 16 avril que Moscou avait reconnu le conseil militaire soudanais.

 

« Oui, bien sûr », a en effet déclaré Bogdanov lorsqu’on lui demandait si Moscou avait reconnu le conseil militaire soudanais.

 

Le 11 avril, le ministre soudanais de la Défense, Awad Mohamed Ahmed Ibn Auf, a annoncé que le président Omar el-Béchir avait été arrêté et qu’un conseil militaire de transition avait été créé pour gouverner le pays pendant les deux prochaines années.

Le lendemain, le conseil militaire de transition dirigé par Abdel Fattah Abderrahman al-Burhan a annoncé l’abolition du couvre-feu et de l’état d’urgence imposés plus tôt. Il a annoncé que la durée des travaux du conseil ne serait pas supérieure à deux années, en confirmant l’obligation de transférer le pouvoir au gouvernement civil à l’expiration de ce délai.

 

Les rassemblements au Soudan, qui ont lieu depuis décembre 2018, ont été initialement provoqués par la flambée des prix du pain, mais les manifestants ont ensuite modifié leurs revendications en appelant le président soudanais Omar el-Béchir à se retirer du pouvoir après 30 années à la tête de l’État.