La Turquie cultive des tomates et des fruits tropicaux au Soudan.

La Turquie s’est concentrée sur l’amélioration des relations commerciales avec les pays africains suite à la directive du président Recep Tayyip Erdogan.

À la suite de ces efforts, le gouvernement turc et des entreprises privées ont signé un contrat de bail de 99 ans avec le gouvernement soudanais pour la culture de produits agricoles au Soudan.

Le terrain a une superficie d’environ 8 milliards de pieds carrés. Il est prévu de cultiver des tomates, des aubergines et des fruits tropicaux qui ne peuvent être cultivés en Turquie. Ceux-ci seront ensuite amenés en Turquie à des prix abordables. Parmi les produits destinés à être cultivés figurent l’ananas, la mangue, l’avocat, le canola et le coton.

Par ailleurs, la Turquie va également créer une ferme de production exemplaire au Soudan sur une superficie de 12 milliards de pieds carrés. Cette ferme servira d’exemple pour de nombreuses entreprises privées qui cherchent à investir au Soudan.

Actuellement, le volume commercial entre les deux pays est d’environ 500 millions USD, mais avec ces développements, le volume des échanges devrait doubler l’an prochain et atteindre 10 milliards USD d’ici quelques années.

 

 

agrimaroc