Le début de la mise en œuvre de la courroie d’arbre à un coût de 26 millions SDG.

Omar Nimir le chef du Conseil suprême pour l’environnement et la mise à niveau l’Etat de Khartoum urbain et rural a annoncé le début de projet de la mise en œuvre de la courroie d’arbre à la fin du mois de mai sur les stations intermédiaires pour comprimer les déchets à un coût de 26 millions SDG par des organisations financé par le pays et de certains pays et des organisations environnementales. SUNA a dit que le générale Nimir a exprimé -après avoir voir l’étude de faisabilité pour le projet par les experts de l’agriculture, de l’eau et de l’environnement- la volonté du Conseil de mettre en œuvre l’étude à travers les étapes, et il a dit que la première phase sera le boisement  des zones de collection et de compresse des déchets et ses zones voisines pour absorber les gaz, le charbon et d’être des brise-vent.

Le président du Conseil a marqué que la mise en œuvre de la ceinture d’arbres autour des stations intermédiaires sera opérant à travers les entreprises travaillant dans les domaines d’agriculture, de creusement des puits d’eau, et d’énergie solaire.