Ando : le cessez-le-feu est un pas positif

Khartoum – Le président adjoint du Parti du Congrès National (CN) a l’Etat du sud-Kordofan, membre de la délégation de négociation sur les deux régions, Al-Hadi Ando a affirmé que la décision du président de la République sur le cessez-le-feu et son renouvellement répété est considéré comme pas positif avance visant à créer le climat propice pour la restauration de la paix dans les deux régions.

Dans une déclaration a la SUNA ce samedi, Ando a indiqué que la croissance de la conviction sur l’importance de la paix parmi les individués et des groupes et le retour d’un grand nombre de civils et militaires des rangs du mouvement populaire-nord aideraient beaucoup à réaliser la paix dans la région.

Il a ajouté que le cessez-le-feu et la cessation des hostilités ont créé une nouvelle réalité dans le dossier de paix au Sud-Kordofan, indiquant que la cessation des hostilités est le berceau de la prochaine paix, préparée pour toutes les institutions et que les efforts sont concertés et les rôles des partenaires de paix intégrés pour le même propos.