Le ministère des Affaires étrangères regrette les commentaires de Washington sur la situation des droits de l’homme et des libertés au Soudan

-SMC-

Le ministère des Affaires étrangères a regretté les déclarations du Département d’État américain sur la situation des droits de l’homme et des libertés publiques au  pays malgré les signaux positifs contenus dans la déclaration et l’affirmation de  l’engagement de la partie américaine à travailler avec le gouvernement soudanais.
Selon un communiqué du bureau du porte-parole du ministère des Affaires étrangères a indiqué que le rapport ne mentionnait pas les développements significatifs sur la scène soudanaise en termes d’efforts pour améliorer les droits de l’homme et les libertés publiques et consolider les droits des citoyens soudanais.