Le ministère soudanais des Affaires étrangères et l’UE tiennent des pourparlers “ouverts” et “constructifs”

SMC-

Le ministre soudanais des Affaires étrangères, Ibrahim Ghandour, a rencontré le chef de la délégation de l’Union européenne au Soudan, l’ambassadeur Jean-Michel Dumond, pour des entretiens que le chef de l’UE a qualifiés d ‘«ouverts» et «constructifs».

L’ambassadeur de l’UE a déclaré: «Quinze représentants des États membres de l’Union européenne pour la politique de l’UE en Afrique visitent le Soudan pour approfondir leur compréhension des développements en cours dans le pays et la région. La délégation avec un total de 19 visiteurs des Etats membres de l’UE et des institutions de l’UE a assisté.

Des représentants soudanais, des partis politiques, des jeunes, des femmes, des religieux, des parlementaires, des entreprises et des représentants de la société civile ont participé à la réunion. L’ordre du jour des réunions portait sur les intérêts communs en matière d’assistance politique, économique, de sécurité, humanitaire et de développement, les droits de l’homme, les conflits et les affaires régionales.

Selon un communiqué de presse de l’UE, Dumond a souligné «l’importance de maintenir l’engagement à différents niveaux pour poursuivre les efforts pour la paix au Soudan et dans la région. Ce n’est que par un dialogue ouvert, authentique et complet que nous pourrons progresser dans les relations entre le Soudan et l’Union européenne. Ce dialogue doit impliquer les autorités et les autres parties prenantes soudanaises. ”

L’ambassadeur de l’Union européenne a déclaré qu’il y avait beaucoup d’intérêts communs. La coopération en matière de migration n’a été qu’un des thèmes de l’ordre du jour des réunions. L’Union européenne est attentive à la réalisation de la paix, de la stabilité, de la démocratisation, du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales au Soudan. L’Union européenne reconnaît les efforts entrepris récemment par le gouvernement soudanais, mais il est nécessaire de prendre d’autres mesures pour inclure et rassembler tous les Soudanais pour apporter un changement significatif au Soudan que peuvent ressentir les Soudanais dans toutes les régions du Soudan, en particulier au Darfour, Et du sud Kordofan, a indiqué le communiqué.

Dumond a également annoncé que M. Jan Figel, envoyé spécial de l’UE pour la promotion de la liberté de religion ou de croyance en dehors de l’UE, entamerait sa visite au Soudan le 14 mars pour promouvoir la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux et lutter contre l’extrémisme. L’UE et les parties prenantes soudanaises échangeront également des vues sur le renforcement de la cohésion sociale et la coexistence pacifique et la protection des minorités religieuses dans la région de la Corne de l’Afrique.