Le ministre d’État au ministère de l’intérieur confirme le calme des conditions de sécurité

Le ministère d’État  au ministère soudanais de l’Intérieur a réitéré mercredi le calme des conditions de sécurité dans le pays, a rapporté l’agence de presse officielle SUNA.

“La loi garantit le droit de manifester pacifiquement avec l’accord des autorités concernées, sans provoquer de sédition, de chaos ou d’instabilité dans le pays”, a déclaré Musa Mohamed Ali Madibo, ministre d’Etat au ministère soudanais de l’Intérieur.

Il a exhorté les citoyens à aider à arrêter ceux qui visent la sécurité et la stabilité du pays.

Madibo a noté que des comités spécialisés avaient été formés depuis l’éruption de manifestations à travers le pays, soulignant qu’ils avaient commencé à évaluer les pertes et les dommages causés aux propriétés publiques et privées.

Depuis le 19 décembre de l’année dernière, diverses régions du Soudan, y compris la capitale Khartoum, ont été témoins de manifestations populaires contre la détérioration de la situation économique et la hausse des prix des produits de première nécessité.

Selon les statistiques du gouvernement, 19 personnes ont été tuées lors des manifestations.