Le procureur général soudanais participe à la conférence africaine-européenne sur le trafic d’êtres humains

Khartoum (smc)

Le procureur général Maulana Omar Ahmed Mohammed et sa délégation se sont rendus lundi à Charm el-Cheikh pour participer à  (La première Conférence régionale des procureurs généraux et des députés en Afrique et en Europe sur la coopération judiciaire internationale en matière d’enquête sur la traite des êtres humains et trafic illicite de migrants, organisée du 18 au 20 septembre 2018 par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime.

Déclaration du procureur général à la séance d’ouverture de la conférence devraient comprendre,un certain nombre de points représentés dans l’amendement constitutionnel qui a conduit à la création du ministère public,la publication de la loi sur les poursuites pénales de 2017 et les compétences du ministère public, garanties par la Constitution et son rôle dans la lutte contre les crimes de traite des êtres humains, la corruption, les crimes transnationaux et la loi de 2014 sur la traite des personnes.

La déclaration du procureur général traite de la croissance continue de la traite des êtres humains ,la situation géographique du Soudan, ce qui en a fait une porte vers de nombreuses migrants des pays voisins ,ainsi que les efforts de l’État et du ministère public à cet égard.