Le Soudan du Sud envisage de mettre fin aux subventions aux carburants

 

(Agence Ecofin) – Après quatre mois de cessation de paiement aux fonctionnaires et une pile de difficultés financières, le gouvernement sud-soudanais prévoit d’opter pour une suspension des subventions aux carburants pour faire des économies.

Pour 2018, Juba table sur des prévisions de recettes de 820 millions de dollars. 453 millions de dollars seront versés au Soudan voisin pour les frais de transit du brut vers le marché international, 183 millions de dollars seront consacrés à la subvention du pétrole et 166 seront alloués au budget.

« Nous pensons que nous allons arrêter les subventions aux carburants afin de pouvoir couvrir le déficit et payer nos salaires plus facilement La fin des subventions rendra disponible assez de fonds pour honorer nos engagements envers les travailleurs », a déclaré à Reuters, Ambrose Thiik, le ministre adjoint des finances. Il faut souligner, qu’en raison des difficultés financières du pays, son personnel diplomatique dans certains pays a été expulsé pour non-paiement de loyers.

Cependant, le parlement s’oppose à ce projet. En effet, Nailo Mayo, le président de la commission des finances, craint davantage de difficultés pour les plus démunis.

« La commission en charge des finances se préoccupe du coût social de cette mesure et de la souffrance qui en résultera pour les plus pauvres. Nous avons aussi peur de son coût politique », a-t-il affirmé.

Les tractations entre les deux parties devraient démarrer prochainement.

Les conflits armés qui ont duré plus de 4 ans ont durement affecté la stabilité politique et économique du pays. Les installations pétrolières font souvent l’objet d’attaques de la branche armée de l’opposition et les travailleurs du secteur sont menacés de mort et interdits de se rendre sur les sites de production. Or, le pétrole est la principale source de revenus du Soudan du Sud.

En outre, au terme du mois dernier, l’inflation était de 165%.