Le Soudan du Sud exprime son soutien aux efforts déployés par l’UA pour régler la crise soudanaise

JUBA, (Xinhua) — Le Soudan du Sud a salué lundi les efforts conjoints déployés par l’Union africaine (UA) et l’Ethiopie pour résoudre la crise politique au Soudan, après que le Conseil militaire de transition (CMT) du Soudan a rejeté un accord proposé par le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed.

Mawien Makol Ariik, porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Soudan du Sud, a déclaré à Xinhua que le gouvernement sud-soudanais soutenait les efforts fournis par l’UA et l’Ethiopie pour désamorcer les tensions et aider les parties en présence à parvenir à un règlement pacifique de la crise, qui porte notamment sur la formation d’un gouvernement de coalition.

Un règlement pacifique de la crise est essentiel à la stabilité du Soudan du Sud, dans la mesure où le Soudan est lui-même le principal garant de l’accord de paix signé en septembre dernier en Ethiopie pour mettre fin à la guerre civile au Soudan du Sud.

Le Conseil militaire de transition du Soudan et l’Alliance pour la liberté et le changement, le principal mouvement d’opposition du pays, ne parviennent cependant pas à s’entendre sur la composition d’un gouvernement de transition.

M. Makol a également regretté que l’Union africaine (UA) ait décidé de suspendre le Soudan, un pays qui joue pourtant un rôle clé dans la région.

“Nous appelons le Soudan à mettre rapidement de l’ordre dans ses affaires pour pouvoir retrouver son siège à l’UA. Un membre aussi important que le Soudan a également une responsabilité envers les autres pays”, a indiqué M. Makol.