LE SOUDAN ET L’ETHIOPIE VONT DÉPLOYER DES FORCES POUR SÉCURISER LEUR FRONTIÈRE

Le Soudan et l’Ethiopie ont signé mardi un protocole portant sur le déploiement de forces conjointes le long de leur frontière commune pour empêcher le trafic d’armes et l’immigration clandestine dans cette zone, a indiqué l’agence de presse officielle soudanaise Suna.L’établissement de cette force conjointe intervient après une série de discussions à haut niveau ces derniers mois entre des responsables des deux pays voisins.”Les ministères soudanais et éthiopien de la Défense ont signé aujourd’hui un protocole pour déployer des troupes conjointes le long de la frontière pour contrôler la contrebande, l’immigration illégale et les crimes transfrontaliers”, selon l’agence Suna.”La force conjointe assurera la sécurité de la frontière et des gens vivant à proximité, des deux côtés”, a déclaré le général Kamal Abdelmarouf, chef d’état-major de l’armée soudanaise lors d’une cérémonie, selon la même source.Des officiers des services de sécurité des deux pays font régulièrement état de trafics d’armes et de crimes dans le secteur de la frontière.Khartoum et Addis Abeba entretiennent d’étroites relations diplomatiques, mais des problèmes à certains points de la frontière ont provoqué des tensions entre les deux pays.Des fermiers soudanais accusent régulièrement des Ethiopiens d’occuper de vastes terrains agricoles dans l’Etat de Gadaref, dans l’est du pays.Des rebelles éthiopiens sont également accusés d’être impliqués dans des crimes sur le territoire soudanais.Des médias éthiopiens ont pour leur part fait état à plusieurs reprises de saisies d’armes, introduites clandestinement selon eux depuis le Soudan.

Pat: AFP