Le Soudan met fin à plus de 30 ans de pouvoir militaire

Le mouvement de contestation qui a poussé le président El Béchir vers la sortie, vient de transformer l’essai en signant ce samedi un accord avec les militaires pour un transfert du pouvoir à un gouvernement civil et démocratique.

 

La cérémonie de signature a réuni le leader de la contestation, Ahmad el-Rabie, et celui du Conseil Militaire, Abdel Fattah al-Burhane, en présence de Mohammed Hamdan Daglo, dit Hemedti, No2 du Conseil Militaire et ancien milicien du Darfour.

 

 

Etaient également présents lors de cette cérémonie les présidents tchadien Idriss Déby, kenyan Uhuru Kenyatta, sud-soudanais Salva Kiir, le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, ainsi que le président de la commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat.

 

Il est prévu que la transition s’effectue sur une période de 39 mois. Elle sera menée par un Conseil de Transition qui comprendra 11 membres, dont seulement 5 militaires. Un gouvernement de transition sera nommé avant la fin de ce mois.

 

 

 

(Agence Ecofin)