L’EI revendique un attentat à la voiture piégée dans un quartier chiite de Bagdad, au moins 50 morts

Un kamikaze de l’organisation État islamique a activé sa bombe dans un quartier chiite de Bagdad, à Sadr City, mercredi, tuant au moins 50 personnes, ont rapporté la police et des sources hospitalières. La majorité des victimes sont des femmes.

Au moins cinquante personnes ont été tuées dans un attentat à la voiture piégée commis à Sadr City, dans la banlieue nord-est de Bagdad, ont rapporté, mercredi 11 mai, la police irakienne et des sources hospitalières.

La majorité des victimes de cette attaque, qui s’est produite près d’un salon de beauté sur un marché animé à l’heure de pointe matinale, sont des femmes, précisent ces mêmes sources. Une soixantaine de personnes ont été blessées, dont de nombreuses se trouvent dans un état grave.