Les ambassadeurs africains à Khartoum félicitent Khartoum d’avoir organisé les négociations des parties au conflit en République centrafricaine

Les ambassadeurs africains à Khartoum ont félicité le Soudan d’avoir organisé une nouvelle série de négociations entre le Gouvernement de la République centrafricaine et les mouvements armés le 24 mai pour revitaliser l’Initiative de l’Union africaine pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine, lancée en 2016.
Les ambassadeurs ont estimé que les efforts du Soudan à cet égard ne servent pas seulement la République centrafricaine et ses voisins, mais également l’ensemble du continent africain.
Le ministre soudanais des Affaires étrangères, M. Dulderi Mohamed Ahmed, a informé mercredi les ambassadeurs africains à Khartoum sur les préparatifs pour le début des négociations mercredi.
Selon un communiqué de presse prononcé au nom du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, l’ambassadeur Babeker Siddiq Mohamed Al-Amin, samedi, les délégations qui ont confirmées leur participation sont, les représentants du gouvernement centrafricain, des mouvements armés, de l’Union africaine, des Nations unies, de la Communauté économique des États d’Afrique centrale, des partis politiques de l’opposition, de la majorité, des partis du centre, des parlementaires, du Conseil national de médiation, de la Plateforme interconfessionnelle.