Les négociations de paix au Soudan du Sud reportées à une date indéterminée

Les négociations de paix au Soudan du Sud ont été reportées, alors qu’elles étaient prévues fin avril en Ethiopie.Mais l’organisation régionale Igad – qui chapeaute les discussions – a annoncé un changement de calendrier, sans donner ni de raison ni de nouvelle date. Un ajournement qui n’est pas de bon augure.

Le Soudan du Sud a déjà vécu cinq ans de guerre, un accord de paix bloqué depuis 3 ans et plusieurs cessez-le-feu qui ont volé en éclat. Aujourd’hui, la communauté internationale s’impatiente et tente de trouver un compromis acceptable par le gouvernement et les différents partis d’oppositions, avant un dernier tour de pourparlers.

Plusieurs délégations sont à Juba depuis le début de la semaine, dont celles de l’Igad, le conseil de paix et sécurité de l’Union africaine, afin de tenter d’assouplir les exigences des uns et des autres. Mais les divergences restent très importantes.

La semaine dernière, le président de la commission de l’Union africaine s’est également rendu en Afrique du Sud pour y rencontrer le leader du principal mouvement d’opposition, Riek Machar.

Multiplication des sanctions

Ces discussions qui étaient prévues fin avril pour relancer le processus de paix et qui ont maintenant été reportées pourraient être la dernière chance pour le pays.

L’Union européenne et plus récemment les USA ont imposé des sanctions contre Juba. Les Nations Unies pourraient être les prochains à franchir le pas.

 

Par RFI