Ligue 1: le Japonais Gen Shoji débarque à Toulouse

 

Gen Shoji est attendu pour régler les problèmes défensifs de Toulouse. Le premier joueur japonais du club, l’ex-capitaine des Kashima Antlers, va devoir enchaîner après une longue saison au Japon avec son club.

Gen Shoji est devenu le 11e Japonais à évoluer en France. Et ils sont désormais trois à avoir disputé la dernière Coupe du monde en Russie et à jouer en Ligue 1. Mais ce n’est pas une première dans le championnat français puisque la star Junichi Inamoto, qui a disputé trois mondiaux, était passée par le Stade Rennais.

« Il nous a intéressés par son profil mental»

Gen Shoji est tout de même le premier joueur japonais de l’histoire du TFC. « Il nous a intéressés par son profil mental, a déclaré Alain Casanova, l’entraîneur du club. C’est un grand international qui correspond à notre philosophie de jeu. Il sort très bien les ballons, que ce soit du pied droit ou du pied gauche, et il est très rapide et bon dans les duels. Nous savons qu’il y a une différence culturelle entre sa vie au Japon et ici, mais nous allons tout faire pour qu’il s’intègre le plus vite ici. »

L’ex-capitaine des Kashima Antlers vient tout juste de terminer une saison très remplie. Après une Coupe du monde en Russie, Shoji a remporté la Ligue des champions asiatique, et terminé le 1er décembre dernier le championnat japonais avec 34 matchs. Il a aussi participé à la Coupe du monde des clubs aux Emirats arabes unis (éliminations des Antlers face au Real Madrid en demi-finale, le 19 décembre). Il va devoir désormais s’attaquer à la Ligue 1, où Toulouse compte évidemment sur lui pour bétonner la défense.

« Tonique, droitier, solide, élégant, bon défenseur »

« Détenteur d’un palmarès plus que fourni, avec notamment un triplé J.League, coupe et super-coupe nationales (2016), Gen fait également les beaux jours de sa sélection, huitième de finaliste de la dernière Coupe du monde, éliminée par la Belgique (2-3) », s’enthousiasme le TFC au sujet de sa nouvelle recrue.

« Il n’a pas de point fort, mais pas de point faible non plus », analyse Jackie Bonnevay, au micro de France Bleu. L’actuel entraîneur adjoint de Leicester et ex-entraîneur adjoint de l’équipe du Japon avance que Gen Shoji est un joueur « tonique, droitier, solide, élégant, bon défenseur ». « C’est un joueur sobre, efficace, qui a montré pendant la Coupe du monde qu’on pouvait compter sur lui lors des gros matches », ajoute-t-il.

Si Hiroki Sakai reste pour le moment le joueur japonais le plus médiatisé dans le Championnat de France avec l’Olympique de Marseille, Gen Shoji pourrait très vite s’imposer sur les pelouses de Ligue 1.

Par RFI