Ligue des champions : Les précédents PSG – Barça

 

Opposés en 8es de finale de la Ligue des champions, le PSG et le Barça ont déjà un vécu commun en Coupes d’Europe. Rappel des précédents affrontements entre les deux équipes.

  1. Quarts de finale C1, en 1994-1995 : FC Barcelone – PSG, 1-1, 1-2

Auteur d’un grand chelem en phase de groupes (6 victoires en 6 matches), le PSG de Luis Fernandez tombe sur un FC Barcelone en difficultés en Liga (il finira 4e du Championnat d’Espagne). À l’aller, au Camp Nou, le PSG obtient un nul après une prestation convaincante. Le champion de France concède l’ouverture du score, après une faute de main de Bernard Lama sur un centre de Korneïev (0-1, 48e). Mais un impressionnant George Weah égalise de la tête sur un coup franc de Valdo (1-1, 54e).

Au retour, la chance tourne longtemps le dos au PSG, qui heurte les montants à… quatre reprises ! Weah (5e), Ginola (32e, 41e) et Raï (39e) touchent du bois. Et quand Bakero ouvre le score de la tête (0-1, 50e), le piège catalan semble prendre forme. Tout bascule en onze minutes. Raï remet les deux équipes à égalité parfaite de la tête (1-1, 72e). Et Guérin devient le sauveur du PSG, d’une frappe de vingt mètres qui vient se nicher au ras du poteau droit de Busquets (2-1, 83e). Vainqueur de l’épreuve trois ans plus tôt, le Barça de Johan Cruyff est à terre. Le PSG, lui, se qualifie pour la 3e fois d’affilée pour une demi-finale européenne.

  1. Finale C2, en 1996-1997 : FC Barcelone – PSG, 1-0

Tenant du titre, le PSG s’est de nouveau qualifié pour la finale de la Coupe des vainqueurs de Coupe. Mais cette fois, c’est le FC Barcelone qui l’attend, et non le Rapid Vienne. À Rotterdam, l’équipe dirigée par Ricardo fait jeu égal avec son prestigieux adversaire. Les deux formations touchent même chacune les montants : Patrice Loko trouve le poteau droit de Vitor Baia (57e), Luis Figo voit son tir rebondir sur la barre puis le poteau sur la même action (87e). Mais le Barça de Bobby Robson avait fait le plus dur. Ronaldo avait déjà battu Bernard Lama sur un penalty consécutif à une faute de Bruno Ngotty (1-0, 36e), le héros de la précédente finale. Paris ne deviendra pas la première équipe à conserver son trophée dans cette épreuve. Aucun club n’y parviendra, d’ailleurs.

  1. Quarts de finale C1, en 2012-2013 : PSG – FC Barcelone, 2-2, 1-1

Le tournant dans l’histoire récente en Ligue des champions du PSG ? Le PSG version Qatar connaît son premier gros choc européen face à un Barça redevenu un mastodonte européen. Sacré en 2009 et 2011, le Barça mène deux fois au score au Parc des Princes, par Messi (38e) puis Xavi (89e). Mais le PSG, avec un Beckham titulaire surprise à la place de Verratti, est revenu une première fois par Ibrahimovic (1-1, 79e) avant d’arracher le droit d’y croire sur une frappe déviée de Matuidi (2-2, 90e+4). Surtout, Lionel Messi s’est blessé.

Au Camp Nou, le rêve prend forme. Lancé par Ibrahimovic, Javier Pastore part dans le dos de la défense et bat Victor Valdés d’un tir du gauche (0-1, 50e). Pendant vingt minutes, le PSG est au paradis. Le scénario bascule avec l’entrée en jeu de Lionel Messi. A peine remis de sa blessure contractée à l’aller, l’Argentin a pris place sur le banc avant de signifier à Tito Vilanova sa volonté d’entrer. Et c’est sur une action initiée par l’Argentin que Pedro qualifie le Barça (1-1, 71e), pour la 6e qualification d’affilée du club catalan en demi-finales. Un record amélioré depuis. Et un stade que le PSG n’a jamais atteint au 21e siècle.

  1. Phase de groupe C1, en 2014-2015 : PSG – FC Barcelone, 3-2, 1-3

La seule fois où les deux clubs ne sont pas affrontés lors d’une phase à élimination directe. Au Parc des Princes, David Luiz, Marco Verratti (de la tête !) et Matuidi, qui aime décidément le Barça, offre une victoire de prestige au club parisien à l’issue d’une prestation flamboyante (3-2). Le match retour, disputé lors de la 6e journée, doit décider du classement final du groupe. Zlatan Ibrahimovic met le PSG sur orbite d’une frappe puissante du gauche (0-1, 15e). Mais le champion de France craque sous les coups d’un trio infernal. Déjà buteur à l’aller, Messi et Neymar marquent de nouveau, tandis que Suarez scelle l’issue de la partie. La MSN a frappé. Invaincu jusqu’alors toutes compétitions confondues, le PSG connaît sa première défaite de la saison et finit à la 2e place de son groupe.

  1. Quarts de finale C1, en 2014-2015 : PSG – FC Barcelone, 1-3, 0-2

«L’heure de vérité», titre le Journal L’Equipe avant le match aller. Et elle va faire très mal au PSG. Diminuée par les blessures (Ibrahimovic, Verratti et Thiago Motta sont absents), surclassée, l’équipe de Laurent perd gros dès le match aller. Quatre mois après sa défaite au Camp Nou en phase de groupes, le PSG chute sur le même score, cette fois à domicile. Neymar (0-1, 18e) et Suarez (67e, 79e) mettent un coup terrible aux espoirs parisiens. La réduction du score sur un csc de Jérémy Mathieu (1-3, 82e) ne change rien.

Au Camp Nou, malgré les retours de suspension d’Ibrahimovic et de Verratti, le PSG ne s’offre jamais la possibilité de croire en l’exploit. En à peine un peu plus d’une demi-heure, le Barça a plié l’affaire par Neymar, double buteur (14e, 34e). Le score final est celui de la mi-temps : 2-0. En neuf matches mettant aux prises les deux clubs, le bilan est le suivant : 4 victoires pour le Barça, 3 nuls et 2 succès pour le PSG. Et en quatre confrontations à élimination directe, le représentant français ne s’est imposé et qualifié qu’à une seule reprise : il y a plus de vingt ans, lors de la saison 1994-1995.

 

source:l’équipe