l’ONU : le Cessez le feu de au Darfour a réduit les déplacements

Le Bureau de la coordination des Nations Unies des affaires humanitaires « OCHA » a approuvé que la déclaration du gouvernement soudanais d’un cessez-le a unilatéralement contribué à la stabilité de la sécurité et de réduire le déplacement au Darfour, avec la possibilité de l’accès à certaines des zones touchées.

«OCHA» a mentionné : dans son rapport périodique, qui a été publié mardi, que la déclaration d’un cessez-le à plusieurs reprises par le gouvernement du Soudan et les mouvements rebelles dans la région du Darfour, a entraîné une baisse marquée dans les combats et a conduit à l’arrêt des déplacements dans la région.

Le rapport de l’ONU a noté le manque de services de base et de l’infrastructure, ce qui empêche les personnes déplacées de retourner dans leur région d’origine.

Le rapport a mis en garde que l’accès aux zones touchées et la fourniture de l’aide humanitaire est améliorée dans certaines zones de la région, en raison des nouvelles directives émises par le gouvernement soudanais depuis Décembre 2016, mais il a laissé entendre que la mise en œuvre de ces directives sur le terrain est varié d’une région à l’autre.