L’Ouganda interdit la tenue d’un atelier pour les groupes d’opposition soudanais à Kampala

Kampala (smc)

Des groupes de l’opposition du Parti communiste soudanais n’ont pas réussi à organiser un atelier à l’hôtel Kasnaga la semaine dernière, après que les autorités ougandaises aient refusé de tenir cet atelier, le SPLM/Nord a publié une déclaration selon laquelle il était réticent à y participer après une invitation verbale.

Groupe Démocratique Soudanais et le Centre Al-Khatam Adlan ont invité l’opposition et des groupes armés à un atelier à Kampala les 13 et 14 février pour discuter de leur coordination et de la création d’une coalition de l’opposition, mais les autorités ougandaises ont rejeté la tenue de cet atelier et a menacé d’arrêter les participants.

Le SPLM-Nord a publié une déclaration dans laquelle il a confirmé avoir reçu une invitation verbale à participer à un atelier visant à constituer une coalition des forces à Kampala.

Le SPLM-Nord a indiqué dans une déclaration du chef de la Chambre de contrôle et de suivi, Al-Jack Mahmoud, qu’aucune coalition politique comprenant des partis politiques et  d’organisations de la société civile ne puisse avoir lieu sans discussions et ententes préalables sur les bases, les objectifs et les principes sur lesquels cette coalition est fondée.

Le SPLM-Nord a demandé à ses membres d’Afrique de l’Est de ne pas participer à l’atelier et a indiqué qu’il n’avait délégué aucun représentant ni personne pour le représenter à cet atelier, faisant apparemment référence au groupe Yasser Arman.