L’UE annonce “le début d’une nouvelle phase” dans ses relations avec le Soudan

French.china.org.cn

 

L’Union européenne (UE) a annoncé mercredi “le début d’une nouvelle phase” dans l’histoire de ses relations avec le Soudan, et a appelé à la mise en place d’une paix globale dans toutes les zones en conflit à travers le pays.

“Le Soudan revêt une importance capitale pour l’UE”, a déclaré Jean-Michel Dumond, ambassadeur de la Délégation de l’UE au Soudan, à l’occasion des célébrations de la Journée de l’Europe et du 60e anniversaire des traités de Rome.

Il a ajouté que l’UE venait d’entamer “une nouvelle phase dans l’histoire de ses relations bilatérales avec le Soudan”.

M. Dumond a appelé le gouvernement soudanais et les mouvements rebelles armés à poursuivre le dialogue, dans le but de mettre fin à la guerre et de renforcer les chances de paix.

Il a également annoncé que l’UE allait lancer des projets de développement dans divers Etats du Soudan.

Le ministre soudanais de la Coopération internationale Osman Ahmed Fadl, qui a également prononcé une allocution pendant la cérémonie, a quant à lui appelé l’UE à faire pression sur les groupes armés qui rejettent encore le dialogue, afin de mettre à profit la situation positive au Soudan.

Il a également invité l’UE à investir davantage au Soudan, affirmant qu’il régnait “un climat propice à l’investissement au Soudan depuis la levée des sanctions américaines”.

Les missions diplomatiques officielles de l’UE à Khartoum, plusieurs responsables soudanais, des représentants de divers partis politiques et des organisations civiles ont pris part à ces célébrations.