« Médecins sans frontières »: l’amélioration de la situation humanitaire au Darfour

Khartoum (SMC)
Un rapport de l’organisation « Médecins sans frontières » a révélé l’amélioration de la situation humanitaire et la sécurité dans les zones où l’organisation exerce ses activités au Darfour, et l’Etat du Nil Blanc.

Le rapport de la branche espagnole de l’organisation a souligné que la situation humanitaire dans les Etats du Darfour s’est considérablement améliorées avec la baisse des incidents de sécurité et que la situation humanitaire est contrôlée dans les zones Alsrrey bin Hussein et Gurra Azaouia, et Tawila au État du Darfour Nord.

Ainsi, le rapport hebdomadaire de l’Organisation publié par le réseau « Irene » obtenu par (SMC) est abordé  les conditions de l’Etat du Nil Blanc, comme le rapport est indiqué en se référant à l’Organisation des Nations Unies ont signé un échange de tirs, tuant dix personnes et sept blessés. Les blessés ont été emmenés au zone d’Alkashaf et ont reçu le traitement nécessaire, et la cause de l’affrontement n’était pas clair, cependant, que le rapport fait référence que l’organisation avait reçu des informations sur l’arrestation des agresseurs de cet acte dans la zone de Anaeem.

Le rapport a souligné la fourniture des services essentiels aux réfugiés de l’Etat du Sud-Soudan, mais a exprimé son inquiétude à se détériorer à l’approche de l’automne.

Le rapport a également abordé que les autorités de Etat du Nil Blanc ont élargi le camp de Alkshaf qui abritent les réfugiés pour accueillir environ 500 familles sont arrivées de Khor Worrall le Sud du Soudan de le déporter dans les semaines à venir.