Mondial à 48 équipes : la Fifa et le Qatar en discussion à Miami

Des officiels de la FIFA vont rencontrer ce vendredi, à Miami, aux État-Unis des responsables qatariens pour discuter de la faisabilité du passage à 48 équipes dès la Coupe du monde 2022.

La FIFA et son président tiennent à l‘élargissement de la Coupe du monde à 48 équipes dès la prochaine édition. Un changement faisable, selon une étude réalisée par des équipes techniques de l’instance. Mais à condition que le Qatar accepte l’idée d’une co-organisation avec au moins l’un de ses voisins.

D’autant que le nombre de matchs va passer de 64 à 80, ce qui serait très lourd à supporter par un seul pays. Selon plusieurs médias, Oman et le Koweït pourraient être choisis pour abriter quelques rencontres du tournoi élargi.

C’est pour tenter de convaincre les autorités qatariennes qu’une délégation de la FIFA va rencontrer ce vendredi, à Miami, aux Etats-Unis, des officiels du pays-hôte du Mondial 2022.

Pour l’instant, le comité d’organisation de cette Coupe du monde a refusé de commenter l‘étude de faisabilité. Selon plusieurs médias, Oman et le Koweït pourraient être choisis pour abriter quelques rencontres du tournoi élargi.

Selon les experts de la FIFA, une augmentation du nombre d‘équipes à la prochaine Coupe du monde pourrait générer des revenus additionnels compris entre 300 à 400 millions de dollars dont 120 millions en droits télévisés.