Niger : saisie d’une vingtaine d’armes aux portes de Niamey

NIGER

La police nigérienne a intercepté mercredi près de Niamey une vingtaine d’armes à feu sur un passager en provenance du nord du Mali voisin, a annoncé à l’AFP une source sécuritaire.

“La police a saisi une dizaine de fusils d’assaut kalachnikov et neuf pistolets automatiques sur un passager voyageant à bord d’un bus en provenance de Gao”, la grande ville du nord du Mali voisin.

Les armes ainsi que plusieurs chargeurs étaient dissimulés dans sacs de céréales découverts lors de fouilles à l’entrée ouest de Niamey, sur l’axe routier menant au Mali, selon cette source.

Le voyageur, de nationalité nigériane a été arrêté et une enquête est ouverte, a assuré une autre source sécuritaire. L’arsenal est “problement destiné à une organisation terroriste au Nigeria”, selon la source. C’est la plus grosses saisie d’armes récemment opérée à Niamey, où d’importantes quantités de drogues et de faux médicaments pharmaceutiques sont souvent interceptées.

Le Niger fait face à des attaques récurrentes de groupes jihadistes du Sahel dans l’ouest mais aussi du groupe nigérian Boko Haram dans le Sud-Est.

Des liens sont en train de se créer entre ces groupes, même s’il n’existe pas de stratégie commune, estiment certains experts.

AFP