Soudan: 600 immigrants clandestins sont arrêtés :

SMC

Les immigrants éthiopiens se dirigeant vers l’Europe ont été parmi les 600 personnes arrêtées pour leur implication dans des opérations de trafic et de contrebande humains à travers la frontière Soudan-Égypte et la région d’Al Nakheel dans leDessert de Sahara, a annoncé le  commandant des forces  de soutien rapide M/Gen. Mohammed HamdanDaglo.

En Juin, le gouvernement soudanais a annoncé la répartition des forces soudanaises d’intervention rapide  toute au  long de la frontière avec la Libye et l’Egypte pour lutter contre la criminalité et les mouvements rebelles organisés de traverser la frontière. La force de soutien rapide  opère sous le service de sécurité national et du renseignement (SSNR).

Le Soudan est considéré comme l’un des pays de la contrebande des  êtres humains et  de l’immigration clandestine vers les pays européens. De nombreux immigrants clandestins voyagent en Europe et en Amérique par la Libye.
Le gouvernement soudanais exerce de grands efforts pour lutter contre la traite des êtres humains à travers ses frontières, et le désert du Sahara, le commandant a  met en évidence.

Les immigrants illégaux ont été remis à l’état des autorités du Nord Darfour, afin de les rapatrier.

Le Soudan a organisé une conférence sur la traite des personnes dans la Corne de l’Afrique en Octobre 2014, organisé par le gouvernement soudanais, l’Union africaine (UA), le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et l’organisation internationale pour les migrations (OIM).

Le dernière Avril, l’UE a officiellement alloué au Soudan 100 millions d’euros pour améliorer les conditions de vie des réfugiés, aider les rapatriés soudanais à réintégrer dans la société et d’améliorer la sécurité à la frontière.
Le Soudan reçoit des fonds dans le cadre du Fonds d’affectation spéciale d’urgence de l’UE pour l’Afrique afin de  gérer les migrations dans la région. Les projets financés par le gouvernement allemand visant à endiguer l’immigration clandestine des africains à travers le Soudan vers l’Europe.