Soudan : arrestation des auteurs présumés d’une attaque meurtrière contre des manifestants (CMT)

KHARTOUM,(Xinhua) — Le vice-président du Conseil militaire de transition (CMT) du Soudan, Mohamed Hamdan Daglo, a annoncé samedi que les auteurs présumés d’une attaque meurtrière le 13 mai contre des manifestants à Khartoum avaient été arrêtés.

Les responsables de ce “massacre” ont plaidé coupable, a-t-il dit en précisant que leur identité sera dévoilée à la télévision.

Le général Daglo a par ailleurs réaffirmé l’importance de continuer le dialogue avec l’opposition afin de mettre un terme à la crise que traverse le pays.

Peu après qu’un accord décisif a été conclu le 13 mai entre le CMT et les forces d’opposition, des hommes armés s’en étaient pris aux manifestants qui faisaient un sit-in dans la capitale soudanaise, tuant un militaire et six manifestants et blessant plus de cent personnes.

Le CMT, présidé par Abdel-Fattah al-Bourhane, est chargé de gérer les affaires du pays après la destitution le 11 avril du président Omar el-Béchir.