Soudan: Différences entre les composantes de l’Appel du Soudan sur la feuille de route

 

Privé (smc)

La Sudan Appeal Alliance n’a pas réussi à résoudre les différences entre ses composantes sur la feuille de route africaine, les questions de restructuration et la rédaction de la constitution.

Les sources de l’alliance ont déclaré à (SMC) qu’il y a une différence entre les positions des mouvements rebelles et du parti Umma sur les propositions et l’agenda qui seront discutés avec la médiation africaine, soulignant que les propositions des trois comités qui ont été formées lors des réunions de Paris en mars dernier n’ont pas résolu les différences sur l’agenda politique et les questions de structure et d’organisation.

Les sources ont déclaré que la formation du Secrétariat général de la Sudan Appeal Alliance par Arko Minawi a créé un conflit sur les termes de référence entre Maryam Sadiq al-Mahdi, qui a été nommée secrétaire générale adjointe aux affaires étrangères et Yasser Arman, secrétaire des relations étrangères.

Les sources s’attendaient à la poursuite des divergences entre Maryam et Yasser Arman sur les contacts avec la communauté internationale et à la subordination des secrétariats étrangers, ce qui signifie la poursuite des différences qui ont commencé depuis la Conférence de Paris.