Soudan et Palestine signent un accord de coopération et un mémorandum d’entente

 

SMC-

Le Comité ministériel mixte palestinien soudanais a signé samedi un accord de coopération et un mémorandum d’entente (MOU) à Khartoum.

Les accords ont été signés par le ministre des Affaires étrangères Ibrahim Ghandour et son homologue palestinien Riyad al-Malki.

Ghandour a exprimé son plaisir à convoquer la première session de réunions, qui est l’aboutissement d’importants efforts à la fin de la visite du président Mahmoud Abbas en septembre dernier.

Il a déclaré que la levée des sanctions établirait une nouvelle phase dans les relations extérieures du Soudan, particulièrement dans le domaine économique, et donc la possibilité permettant aux investisseurs palestiniens de profiter de cette atmosphère positive, soulignant la volonté du Soudan de fournir tout type de soutien pour encourager Investissements entre les deux pays.

Il a également souligné que le comité ministériel, qui avait été dans sa création seulement quelques mois, se fera à un rythme accéléré, car il reçoit l’attention du président Omar Al Bashir.

Ghandour a également réitéré que le Soudan est satisfait des décisions du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant les colonies israéliennes et considérées comme illégales.

Maliki a remercié dans son discours lors de la Commission ministérielle conjointe du Soudan pour cette occasion, exprimant son d’être au Soudan l’État soeur.

Il a réaffirmé la vivacité du Président Mahmoud Abbas sur le suivi de ce comité et de tous les arrangements et le désir de faire avancer les relations et le rythme rapide pour compenser le temps perdu.

Il a souligné que la réunion du comité incarne le désir des deux présidents dans la vision de nos relations bilatérales se développent rapidement pour ne pas être le meilleur parmi ses pairs, mais idéal en termes de contenu et de la diversité.

Il s’est félicité de la décision des États-Unis de lever les sanctions sur le Soudan frère, en soulignant l’importance de la position du Soudan non seulement sur les questions palestiniennes, mais aussi sa position de principe des questions mondiales et des luttes des peuples pour la liberté et l’émancipation des nouvelles occupations.

Il a déclaré: «Nous nous réunissons aujourd’hui pour mettre en œuvre un véritable désir des deux présidents de former un comité ministériel conjoint, qui constitue une étape importante et importante vers le développement stratégique de nos relations bilatérales dans tous les domaines».

Il a souligné l’importance de la réunion d’être le premier qui a lieu après la décision de lever les sanctions sur le Soudan, ce qui démontre l’importance que le Soudan attache à la relation avec la Palestine, elle démontre également l’importance attachée par la Palestine à être le premier pays au Soudan Après cette décision directement.

En outre, le sous-secrétaire du ministère palestinien des Affaires étrangères à Tayseer Jaradat a déclaré que par cette signature, le nombre d’accords et de protocoles d’entente entre les deux pays s’est élevé à un accord de coopération et un mémorandum d’entente dans divers domaines.

Il a expliqué que ces accords viendraient traduire les résultats du Comité ministériel mixte palestinien soudanais, suivant les instructions des deux présidents, ajoutant que ces accords renforceront les relations bilatérales entre les deux pays et leur développement dans divers domaines, exprimant l’espoir que Être activé dès que possible.