Soudan : le gouvernement et les groupes armés acceptent de se réunir pour des pourparlers de paix le mois prochain

KHARTOUM, (Xinhua) — Le gouvernement soudanais et les groupes armés du Soudan sont convenus de se réunir pour des pourparlers de paix le 14 octobre, selon une déclaration publiée mercredi par le Conseil souverain du Soudan.

Cette déclaration a été publiée à l’issue de discussions qui ont eu lieu à Juba, la capitale du Soudan du Sud, entre les représentants du gouvernement soudanais et ceux des groupes armés des régions soudanaises du Darfour, du Kordofan du Sud et du Nil Bleu, dans le cadre d’une initiative de médiation lancée par le président sud-soudanais Salva Kiir Mayardit.

Les deux parties sont également convenues de mettre en place des comités spécialisés chargés d’organiser ces négociations de paix, d’assurer le suivi du processus de libération des prisonniers de guerre et des condamnés, de superviser les mesures de cessation des hostilités, et d’approuver divers mécanismes de surveillance.

Le nouveau gouvernement soudanais dirigé par le Premier ministre Abdalla Hamdok a déclaré que l’instauration de la paix au Darfour, au Kordofan du Sud et dans le Nil Bleu était pour lui une priorité absolue.