Soudan: le secteur des TIC et télécoms exclut de l’allègement des sanctions US

  En octobre 2017, le gouvernement américain a annoncé sa décision d’alléger ses sanctions économiques prises contre le Soudan en 1997. Mais, dans un entretien accordé à Bloomberg, le 5 juin 2018 à Khartoum, Ibrahim El-Mirghani (photo), le ministre soudanais des  Télécommunications, a révélé que cet allègement de sanctions ne bénéficie pas du tout au secteur des télécoms et Technologie de l’Information et de la Communications (TIC).

D’après le ministre Ibrahim El-Mirghani, le secteur des télécoms et TIC ne bénéficie pas de l’allègement parce que le Bureau américain du contrôle des avoirs étrangers a refusé de lever les sanctions technologiques et télécoms contre le pays, malgré le potentiel transformateur que ce secteur stratégique peut avoir sur le développement socio-économique des populations et des nations.

Pour les Nations Unies, les télécoms et TIC est l’une des clés qui pourrait permettra aux différents pays d’atteindre les Objectifs de développement durable (ODD). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de nombreuses nations y multiplient actuellement les investissements, conscientes de l’impact que la technologie aura sur la vie de millions de personnes à travers le monde.

Afin d’éviter que le Soudan rate les bienfaits de la prochaine révolution mondiale portée par les TIC, le ministre des Télécoms, Ibrahim El-Mirghani a expliqué que le pays a pris contact avec de nombreux organismes américains pour faire bénéficier au secteur des télécoms et TIC de l’allègement des sanctions.

 

(Agence Ecofin)