Soudan/Ministre de l’Intérieur : Soutien total à El-Béchir

Lors d’une réunion des dirigeants de la police avec le président soudanais à Khartoum

AA/khartoum

Le ministre soudanais de l’Intérieur, Ahmed Bilal, a annoncé, dimanche, que la police se tient totalement aux côtés du président Omar al-Béchir à la suite des manifestations qui se déroulent dans le pays depuis le 19 décembre.

C’est ce qui ressort d’une réunion entre le président soudanais et les responsables sécuritaires à la “Maison de la police” dans le district de Barry, à Khartoum.

“Nous déclarons notre plein soutien à al-Béchir, et nous empêcherons ceux qui tentent d’exploiter la situation pour déstabiliser la sécurité”, a déclaré Bilal.

Il a souligné que “le seul moyen de changer le pouvoir n’est pas de manifester, mais par le biais d’élections et non pas du chaos”.

“Nous reconnaissons la situation économique, mais c’est un problème qui va être résolu et nous ne permettrons pas que cela serve à attiser la sédition”, a-t-il noté.

À son tour, le directeur général de la police, le général Tayeb Babeker Ali, a déclaré qu ce qui s’est passé est un vandalisme et une détérioration des biens.

Il a ajouté que la police poursuit les “criminels” qui ont exploité les manifestations à des fins de pillage et de vol.

Babeker a souligné que le changement se fait à travers les élections et pas autrement.

Depuis le 19 décembre courant, des manifestations contre la dégradation des conditions de vie ont eu lieu dans plusieurs villes, notamment à Khartoum, dont certaines ont été violentes.

Jeudi, le gouvernement a annoncé que le bilan des victimes à la suite des manifestants était de 19 morts, tandis que 219 civils et 187 des forces de sécurité ont été blessés.