Soudan: reprise prochaine des négociations après trois jours de désobéissance civile

Khartoum – La contestation soudanaise a accepté de mettre fin au mouvement de désobéissance civile lancé après le début d’une répression meurtrière et de reprendre les discussions avec les militaires au pouvoir afin de trouver une issue à la crise.

L’Alliance pour la liberté et le changement (ALC), fer de lance de la contestation, a aussitôt appelé les Soudanais à “reprendre le travail mercredi“, après plus de trois jours de quasi paralysie de la capitale.

Le Conseil militaire de transition, au pouvoir depuis la destitution par l’armée du président Omar el-Béchir après des mois de manifestations, a “dans un geste de bonne volonté, accepté de libérer tous les détenus politiques“, selon Mahmoud Drir, représentant du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed qui s’était rendu vendredi à Khartoum pour tenter une médiation.

L’ALC a accepté de mettre fin au mouvement de désobéissance civile à partir d’aujourd’hui” et “les deux parties ont accepté de reprendre prochainement les discussions, a déclaré mardi M. Drir.

 

Par AFP