Soudan revient dans les bonnes grâces des Etats-Unis

(France TV Info 07/07/17)
Depuis le début de l’année 2017, Khartoum montre patte blanche afin de jouir de la levée effective des sanctions économiques annoncées par la Maison Blanche, après deux décennies d’embargo. Les autorités soudanaises seront fixées sur leur sort dans quelques jours.

Le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson devrait faire une recommandation formelle au président Donald Trump d’ici le 12 juillet 2017 dans le sens d’une levée de l’embargo économique imposé au Soudan depuis 1997.

Khartoum devrait ainsi quitter la shortlist des pays qui font l’objet de sanctions de la part des Etats-Unis. La levée de l’embargo a été annoncée le 13 janvier 2017 par l’administration Obama, mais Washington a décidé d’imposer une période probatoire de 180 jours.

Depuis, les Américains veillent à ce que le Soudan respecte les engagements pris et déclinés dans une feuille de route en «cinq points». Ils renvoient notamment à la lutte contre le terrorisme qui passe par une plus grande coopération avec le renseignement américain, à celle contre la rébellion ougandaise de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) dont Washington a abandonné la traque en avril 2017, au rôle de Khartoum dans le processus de paix avec le Soudan du Sud, à la pacification du territoire soudanais et à la situation humanitaire dans le Kordofan et le Nil Bleu