Soudan se discute avec la Banque mondiale sur les moyens possible pour faire face la dette extérieure


 Le ministre des Finances soudanaise, Badr al-Din Mahmoud et  le représentant de la Banque mondiale à Khartoum, Xavier Vartado, ont discuté dimanche la  façons de règler la dette extérieure du Soudan.

Le ministre des Finances – dans un communiqué de presse après la réunion –  a dit que le Soudan envisage de discuter du traitement de la dette extérieure avec les créanciers seniors en marge des réunions de printemps qui se tiendra à Washington, DC, du 21 au 23 Avril.

Il a ajouté que le Soudan va fournir des informations et des données sur la dette extérieure, et de préparer un document autour d’être présenté lors de la réunion avec les créanciers, tout en  exigeant le  représentant de la Banque mondiale  d’aider le pays à normaliser ses relations avec la communauté internationale, et d’intégrer son économie dans l’économie mondiale et la normalisation des relations entre les banques soudanaises et américaines, et de faciliter les opérations de transfert de fonds et les échanges commerciaux .

Selon des statistiques non officielles, la dette extérieure du Soudan est près de 55 milliards $, ce qui équivaut à 450 milliards de livres soudanaises. Chaque année  un grand nombre de fonctionnaires gouvernementaux et des organisations de la société civile s’invitent du milieu universitaire et du secteur privé, de se réunir à Washington  pour assister aux réunions du printemps qui réunissent  le  Fonds monitaire internationale et le  Groupe de la Banque.